Films

La robe blanche de Pamela

…ou en anglais : The two worlds of Jennie Logan.

Voilà un film qui m’a beaucoup touché, et qui continu de le faire, malgré les années et les images vieillottes.

Interprété par Lindsay Wagner, Jennie Logan est une femme trompée et trahie par son mari qui, malgré un pardon accordé, peine à revenir vers le corps de celui avec qui elle prêta serment devant Dieu.
Dsireuse de donner une seconde chance à son couple, ils s’éloignent à la campagne pour emménager dans une maison d’époque. Parmi quelques vieilleries au grenier se trouve une robe des années 1900, que Jennie enfile, pour se retrouver balancée de 1979 à ce début de siècle. Dans la même maison, sans le même décors, faisant la recontre de David, un jeune veuf prenant Jennie pour sa défunte aimée, Pamela.

Vu et revu sur M6 dans les années 90, ce film a bercé mon imagination.
Il n’y a pas de grande critique à en faire, ce n’est pas un film à effets spéciaux, à belles images en noir & blanc, aux dialogues recherchés ou au jeu d’acteur époustouflant, non c’est une œuvre à l’ancienne, un scénario de plus dans la section “eau de rose”. C’est un peu de rêve dans ce monde qui va vite, un peu de paranormal dans notre société cartésienne, un peu de légèreté et d’amour dans nos cœurs souvent mélancolique.

La robe blanche de Pamela, comme M6 l’avait traduit alors, est constitué d’images douces et d’actions poignantes. C’est un hymne à l’amour nouveau, un espoir, de la tendresse, un poème en vidéo.
Je ne l’ai jamais trouvé en VHS et en version DVD, n’en parlons pas !… alors je me suis contenté depuis peu d’une version VO disponible en téléchargement libre (et c’est déjà très bien !).

Petite note pour moi-même : essayer de refaire cette robe un de ces jours !

Vous avez le film en VO disponible sur la chaîne YouTube de Crazyforsueellen, en 10 parties.
Amazon le propose en DVD depuis août de cette année mais à la demande, et uniquement pour platine DVD. En VO non sous-titré.
=> https://amzn.to/2BATGbJ

Si vous désirez vous donner le temps de rêver, et même si vous ne comprenez pas l’anglais, les images parlent d’elles-mêmes et peuvent vous emmener ailleurs durant 1h30, dans une autre époque, grâce à l’étoffe d’une robe qui possède une lourde mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *