Ma brune

Rouge et flammes, ombres et duvets,
Là au coeur de sa note de bambou,
Ma brune à ses lèvres portait
Un verre d’Anjou. A genoux,

Face au bassin retenant l’eau de Jouvence
Je fermais les yeux sur la raison
– Coeur ouvert ! – Libérant mes sens
A vifs, brûlants sous la passion.

Elle, que j’ai dévoré de plaisir,
Des doigts, du corps, du regard !
Sans jamais éteindre son désir
Pour que me guide encore son phare.

Et revenir…

M’échouer sur ses tranchants écueils,
Marin fou de ses charmes enchanteurs,
Affamé du fruit salé gardé sous la feuille
De mon Eve marine, ma reine de saveur.

Elle a le goût subtil de ces rêves
Qui ne se réalisent qu’en dormant,
La plume toujours levée sur la trève
Où la paix ferait oublier le tourment.

Elle est plusieurs pays, mille langues,
Sa cuisse enfante tous les soupirs,
Sa bouche aspire l’être qui, exsangue,
Se rend, corps et souffle sans rien dire…

Ma si parfaite et mystérieuse brune
Tient entre ses hanches tout l’univers,
Et lorsque sous la caresse pointe la lune,
En silence, c’est contre moi qu’elle se serre.

“Soie” d’Alessandro Baricco

Pour résumer… Hervé Joncour vend des vers à soie. Mais Hervé Joncour est un homme fasciné…
Ce roman est une beauté tout en mots que j’ai adoré. Tellement d’ailleurs, que j’en ai fait la lecture en vidéo, en sept parties.

Pour moi, il fait partie des romans qui se passent de commentaire. “Soie” est un roman qui doit se lire, non se raconter, ni même se résumer…
Pardonnez moi ces bien pauvres phrases mais si vous l’avez lu, vous me comprendrez. Si vous ne l’avez pas lu, il est temps de corriger cela. Mais si le coeur n’est pas à la lecture, peut-être le sera-t-il à l’écoute ?
Voici mes vidéos, j’espère qu’elles vous plairont !

PARTIE 1

PARTIE 2

PARTIE 3

PARTIE 4

PARTIE 5

PARTIE 6

PARTIE 7 ET FIN