Avertissement

~
~ mise en garde ~ 
~
Visiteur, toi qui t’apprête à passer ce poétique seuil,
 Ecoute le mélodieux chant du Romantisme
Entonné par une âme éprise de poésie !
 Si le soupir et la caresse t’irrite, tu devras tourner les talons
Car ici se mêlent les coeurs et les corps, le sang et l’encre.
 La verte fée voudra s’infiltrer dans tes veines,
 Tandis que les vers de la Poétesse tisseront la rime…
– Tu ne crains rien si Volupté t’accompagne –
 Alors, entre mais…
“Marche doucement car tu marches sur mes rêves” (Yeats)
~~~~~~~~