Auteur Lucy

On ne se consacre pas à la poésie

Quand mon premier cri s’est envolé, Dans la douceur d’un matin de juin, Mon innocente paume était gravée D’une vie faite de rêves en contrepoint. Ah ! La douce mélodie qui berça mes heures Au jardin de l’enfance ! Mes heures et mes espoirs, Mes espoirs et mes soupirs, d’heure en heure… Jusqu’à ce que la matière vienne broyer du noir. Dans son mortier plein de questions, Elle pilait, écrasait, réduisait en poudre Une féerie dépourvue de bastion. Elle dit […]

Continue Reading