Divers

Adieu Robin Williams

Loin de moi l’idée de vouloir suivre la masse mais je me dois de rendre hommage à mon tour à Robin Williams.

Cet homme était un formidable acteur et l’Univers l’avait doté d’une extrême bonté, d’humour, mais également d’une âme à revers mélancolique.
Il a bercé ma prime jeunesse à travers trois décennies de films tous aussi bons les uns que les autres, avec en tête dans mon coeur : “Le cercle des poètes disparus”.
Incarnant Mr Keating, professeur marginal au sein d’une école où l’on formate l’être humain, il dispense aux élèves de sa classe des cours de poésie.
Et la lumière fut.
J’étais ado, j’écrivais des poèmes en cours de math, je cherchais qui j’étais. Puis j’ai vu ce film dans lequel ce cher Robin Williams jouait le rôle d’un Mr Keating animé par la flamme de la passion poétique, de l’être brûlant pour ses idées. Il enseignait l’authenticité de l’humain, la beauté des mots, l’anti-conformisme. Il demandait à ce que nous vivions le moment présent… à ce que nous ne nous soumettions à aucune autre règle qu’à notre propre envie de vivre. Libre.

Et c’est ce que je fis.

C’est ce que nous devrions tous faire.
Vivre libre, passionné, authentique.
Je vous le souhaite !

Mr Williams, c’est avec une grande tristesse et un profond regret que je vous dis adieu. Vous êtes désormais au-delà de vos rêves, au paradis des chatoyantes couleurs et des éternels couchers de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *